Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2005 2 29 /03 /mars /2005 00:00

Aujourd'hui dans ma chronique j'ai décidé de vous parler d'un duo que j'ai eu la chance de découvrir il y a peu :

Highwaymen Of Madagasikara


Leur histoire:

L'histoire du groupe est celle de deux mecs ayant une passion commune pour la musique. Jusque là rien de bien original mais relisez le nom du groupe et vous comprendrez que ca ne se passe pas de part chez nous. En effet, le duo qui compose HOM ne cache pas ses origines Malgaches et c'est d'ailleur comme ca qu'il se sont rencontrés. Steven Ronceau-Rabaraona (l'harmoniciste) est alors en voyage sur l'ile pour les obsèques de sa tante Monikya (Les Surfs) et y rencontre Rolland Razafindrabe, le guitariste d'un groupe ami, Kazar. Très vite les deux compères se retrouvent à faire un Jam ensemble et le style blues de Steven intéresse grandement Rolland qui ne joue alors principalement que du métal. Ce sont d'ailleur les deux influences musicales qui vont désormais se retrouver dans la musique du groupe...

Leur musique:

Vous l'aurez compris, si ce groupe m'interesse, c'est que sa musique est particulièrement originale. En effet, ce n'est pas tous les jours que l'on entend de l'harmonica marié avec une guitare électrique. Pourtant Steven n'a pas manqué de me rapeller que Satriani utilisait un Harmo sur "The Extremist" et qu'il y en avait aussi pas mal dans la musique d'Aerosmith. Et puis d'ailleur qui a dit que l'harmo était cantonné aux sonorités Blues qu'on lui connait tous. On découvre donc ici un harmo enrichi d'un overdrive et d'un delay pour un son riche et clair qui est à la croisée même de l'harmo et de la guitare électrique. L'harmo permet d'ailleur des nuances de vibrato très particulières et des altèrations qui,combinées à l'overdrive, font penser à un slide de guitare. Et puis il y a bien sur l'électrique de Rolland qui vient s'ajouter avec une technique hallucinante. Pas de réelle particularité au niveau sonore mais une impression de facilité déconcertante. Les petites notes s'enchaînent parfois à grande vitesse pour le plaisir des oreilles. Pour encadrer le tout, le groupe s'équipe d'une boite à rythmes qui créer des accompagnements aussi diverse que variés. Ca va de la simple batterie rudimentaire au son "country" plutôt comique. Bref, on a au final un son riche par la mélange et l'innovation qui unit les deux amis.

Leur actu:

A cause de la distance qui sépart les deux membres du groupe (Steven est à Paris, Rolland à Madagascar), l'actu du groupe n'est hélas que peu développée. En fait le groupe se forme environ tous les deux ans, au moment où Steven descend sur l'île. Résultat, l'album en projet depuis longtemps tarde à venir. Néanmoins, le duo propose déja la découverte de deux morceaux. Le premier,"Arivo Lahy", est le morceau "country" du groupe, créé peu de temps après leur formation. Bien qu'introduit avec des sonorités plutôt chinoises, on se retrouve tout de suite dans une poursuite entre cow-boys et indiens, il fait chaud, on transpire, le décor est planté. Le groupe s'explique: "C'est un mélange de musique asiatique de blues et country. Pendant une séance de répet' , Rolland et moi discutions de la chine, puis il balança quelques notes à la guitare, un air chinois, qui deviendra l'intro du morceaux. Sur ce j'enchaînai à l'harmo ce qui me passa par la tête. Puis ça donna ce morceau à multiple consonances". Plus qu'un délire, ce morceaux est un message:"Nous dédicacons tout particulièrement ce morceaux aux habitants de Tana, car ils ont su résister à l'oppression d' un dictateur, durant les derniers évenements politiques qui ont eu lieu à Madagascar entre décembre 2001 et juillet 2002". Puis vient ensuite "Omby Vasaha", second morceaux du groupe:"Ce morceau n'est pas tout à fait fini. Il faut qu'on le travaille un peu plus mais étant données les circonstances nous n'avions pas vraiment le temps de le paufiner mais c'est en projet". Dès le début du moceau on entend des zébus meugler:"Nous avons appeler ce morceau comme ça parce qu'un jour, Erwan a conduit une charrette tirée par des zébus à Tuléar. Ce morceaux lui est donc dédié". Vous l'aurez compris, les deux amis de Highwaymen Of Madagasikara ne se prennent qu'a moitié au sérieux et c'est pour ça qu'il faut courir découvrir leur son sur leur site officiel.


Je mets directement à l'écoute un extrait de "Arivo Lahy" que vous retrouverez en version intégrale sur le site du groupe. Je vous annonce aussi que vous aurez très prochainement droit à l'interview de Steven, l'harmoniciste du groupe. Bonne écoute à toutes et à tous !!!     

Partager cet article

Repost 0
Published by BAB's - dans Grenier
commenter cet article

commentaires

.:: Pourquoi ? ::.

Mon ancien sanctuaire ... peut être un jour de nouveau en marche, bonne visite ...

.:: Social ::.

Suivez-moi et mes différents projets sur les réseaux sociaux !

Work Improvement

Catégories